Audit et gestion opérationnelle des entreprises

Prendre rendez-vous avec un conseiller

L’audit est une expertise professionnelle réalisée par un agent qualifié et impartial afin de déterminer un jugement des états financiers et les contrôles en interne d’une quelconque entreprise. L’analyse de l’agent permet d’évaluer les opérations, de procéder à des investigations, des vérifications ainsi que des contrôles du bon fonctionnement du groupe. Toutes ces attributions sont couramment appelées « audit ». Le travail d’un auditeur se distingue en deux catégories : l’audit interne et l’audit externe. L’audit est considéré comme un outil qui a pour but d’améliorer les points faibles et de combler les lacunes financières d’une entreprise. L’évaluation approfondie menée par l’auditeur permet de changer de stratégie à ladite entreprise afin qu’elle puisse atteindre ses objectifs.

La gestion d’une entreprise ou d’un groupe est un plan comptable qui vise à mettre en œuvre des stratégies prédéfinies en se basant sur les ressources de l’entreprise, qu’elles soient financières ou sociales. Elle a pour objectif principal de piloter et de contrôler les actions afin de permettre à celle ci d’atteindre ses objectifs. La gestion de la finance et de la comptabilité est la fonction des contrôleurs. La gestion a pour objectifs, l’élaboration des stratégies et l’évaluation du parcours ainsi que l’étude des résultats. Au cours de l’année, la direction de l’entreprise a le droit de faire appel à un contrôleur de gestion pour les suivis.

“La gestion a pour objectifs, l’élaboration des stratégies et l’évaluation du parcours ainsi que l’étude des résultats.”

Quelle formation effectuer pour devenir un auditeur ?

La durée de formation varie selon le parcours entrepris. La formation permet d’obtenir un diplôme soit : licence, master, etc. La formation peut varier selon les options choisies par les étudiants : finance, comptabilité, économie, marketing ou management. Malgré ces différentes branches, les cours à la faculté ou dans les institutions à des fins professionnalisantes exigent un certain niveau d’études. En France, beaucoup d’étudiants sont d’ailleurs attirés par cet emploi. Ils suivent une formation à l’université de Lyon plus précisément.
En effet, la recherche d’anomalie dans les entreprises après un diagnostic leur donne l’occasion d’apporter une nouvelle organisation au sein de l’entreprise. La bonne communication auprès du personnel et le bon management facilitent le recensement des failles et l’amélioration au sein du groupe.
Le contrôle régulier des activités d’une entreprise lui permet une amélioration considérable en lui donnant la possibilité de surmonter les problèmes et suivre de près l’évaluation de son développement.
Les domaines d’intervention d’un cabinet de conseil en gestion d’entreprise couvrent entre autres :
ddp-et-icon|et-icon-check|N

le management

ddp-et-icon|et-icon-check|N

l’organisation

ddp-et-icon|et-icon-check|N

la stratégie

ddp-et-icon|et-icon-check|N

les finances

ddp-et-icon|et-icon-check|N

la comptabilité

ddp-et-icon|et-icon-check|N

les ressources humaines

ddp-et-icon|et-icon-check|N

le commercial

ddp-et-icon|et-icon-check|N

le marketing

ddp-et-icon|et-icon-check|N

etc ...

Comment ça fonctionne ?

L’audit et la gestion opérationnelle des entreprises visent à relever le parcours de l’entreprise tant au niveau communication qu’à la gestion financière et des ressources. Les contrôleurs ou encore auditeurs (interne ou externe) sont les principaux agents d’analyse. Qu’ils soient contrôleurs internes ou externes, l’objectif reste le même. La direction d’une entreprise fait appel à un contrôleur interne (audit de première partie) surtout afin de constituer la base de sa déclaration et la conformité de ses activités. Il arrive que durant son évaluation, le contrôleur fasse à appel à des employés pour entretien. Ce contrôle peut être de type opérationnel ou stratégique selon le besoin.

L’audit externe (audit de seconde ou de tierce partie) est réalisé par des organismes généralement externes et indépendants. C’est l’audit légal externe comptable et financier qui fait souvent l’objet du dossier.

Cette étude vise à détecter si l’organisation professionnelle et le management de l’entreprise répondent aux normes de validité, de conformité par rapport à l’état financier de l’organisme. L’auditeur externe est en alternance avec l’auditeur interne. Et comme il est indépendant, un contrat de travail n’est pas nécessaire. Le diagnostic se fait périodiquement en fonction des résultats attendus en interne d’abord et par les auditeurs externes selon la décision prise par la direction.
L’audit externe est sollicité dans le cadre d’une analyse ou contre diagnostic, voire une recherche approfondie de l’audit interne.

La direction a parfaitement le droit de faire appel à des auditeurs externes pour les vérifications du dossier, un contrôle qui s’avère indispensable à l’entreprise.

Le management opérationnel des entreprises, en plus du contrôle, conseille une organisation professionnelle et une analyse systématique de l’économie, le marketing, la finance et le développement en général du groupe.
Le dossier d’entretien en réponse à une offre d’emploi de cette fonction requiert une solide expérience et un excellent parcours au sein d’un groupe. L’admission en tant que contrôleur de gestion en entreprise ne nécessite pas une durée de contrat de travail. Elle se pratique selon les besoins des entreprises.

Vous souhaitez améliorer la gestion opérationnelle de votre entreprise ?

Prenez rendez-vous avec un conseiller